Montréal, le 16 avril 2015 – L’annonce faite hier par le Ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, Denis Lebel, à l’effet que Groupe Signature sur le Saint-Laurent est le proposant privilégié pour réaliser la construction du nouveau pont pour le Saint-Laurent, réjouit au plus haut point l’Institut pour le partenariat public-privé (IPPP).

Pour le président et chef de la direction de l’Institut, monsieur Roger Légaré, « le gouvernement fédéral mérite toutes nos félicitations pour avoir respecté les échéanciers et le processus de sélection rigoureux au terme duquel le consortium Groupe Signature sur le Saint-Laurent a été retenu comme proposant privilégié pour le plus important projet en partenariat public-privé jamais réalisé au Canada. » M. Légaré tient à souligner toute la pertinence du PPP pour la réalisation de projets de cette envergure. « Au cours des dernières années, plusieurs projets réalisés en PPP ont démontré leur valeur en étant livrés dans les temps et les budgets prévus.  C’est le cas du Centre de recherche du CHUM, des infrastructures routières A-30 et A-25, ainsi que de la Maison symphonique de Montréal, pour n’en citer que quelques-uns. Et voilà que les partenaires du nouveau pout pour le Saint-Laurent ont réussi à devancer le calendrier de réalisation des travaux pour en ramener la fin de 2021 à 2018, » précise-t-il.

Le président du conseil d’administration de l’Institut, Vincent Joli-Cœur, se réjouit pour sa part de l’élan économique qui entraînera toute la région métropolitaine de Montréal à la suite de cette annonce. « La construction du nouveau pont pour le Saint-Laurent créera quelque 30 000 emplois dans des secteurs clés de l’économie québécoise. Les retombées majeures associées à ce projet d’envergure contribueront à l’essor de plusieurs entreprises de chez nous qui font partie du consortium choisi. » Monsieur Joli-Cœur souligne également le leadership manifesté par les autorités fédérales à l’égard de la valorisation architecturale du nouveau pont pour le Saint-Laurent. « L’imposition de directives architecturales strictes a permis à l’équipe composée de l’architecte Poul Ove Jensen, de la firme danoise Dissing + Weitling, et Claude Provencher, de la firme québécoise Provencher Roy, de concevoir un ouvrage de très haute qualité, appelé à devenir une structure emblématique de la région métropolitaine de Montréal. »

L’IPPP tiendra le 7 mai prochain un dîner-conférence réunissant tous les acteurs qui prendront part à la réalisation du projet de nouveau pont Champlain. À cette occasion, le conférencier invité sera M. Marc Brazeau, directeur général du nouveau pont Champlain Infrastructure Canada. Monsieur Brazeau  a déclaré qu’il avait choisi la tribune de l’IPPP pour cette importante rencontre « afin de souligner l’appui indéfectible de l’Institut depuis le début des débats entourant le remplacement du pont Champlain, de même que la contribution importante du président Roger Légaré et du président du conseil, Vincent Joli-Cœur.